Menu
028_5193.jpg

Réduire l'empreinte de notre brasserie

Unique site de production de Kronenbourg, la brasserie d’Obernai fait l’objet depuis une quinzaine d’années d’investissements constants destinés à moderniser les installations, optimiser les procédés de fabrication et ainsi réduire les consommations d’énergie.

Aujourd’hui, 83% de l’empreinte carbone de la brasserie provient de la consommation de gaz naturel et 17% de la consommation d’électricité.

Pour les réduire, nous agissons sur deux leviers : le recours aux énergies renouvelables et une meilleure maîtrise de nos consommations.

 

Le Groupe Carlsberg s’est donné pour objectif de supprimer l’empreinte carbone de toutes ses brasseries à travers le monde à horizon 2030, avec une étape intermédiaire en 2022 fixée à – 50%

Le développement des énergies renouvelables

  • Le biogaz

Depuis 1995, nous produisons sur notre site d'Obernai du biogaz, issu de la méthanisation d’une partie de nos boues d’épuration. Il alimente les chaudières fabriquant de la vapeur. Avec l’installation en 2007 d’une troisième unité de méthanisation, la production de biogaz a augmenté de 20% et couvre aujourd’hui 19% de nos besoins en énergie thermique.

Nous avons supprimé le fioul lourd de notre mix énergétique depuis le 1er janvier 2016. Nous n’utilisons que le biogaz et le gaz naturel, énergie fossile la plus propre, pour la production d’énergie thermique.

 

  • La valorisation de la chaleur fatale

 Actuellement, nous récupérons la chaleur issue des fumées des chaudières pour produire 140 000 m3 d’eau chaude chaque année.

La diminution constante des consommations d'énergie

Depuis plusieurs années, nous portons une attention particulière aux économies d’énergie à tous les stades de la production, par une amélioration continue de nos installations et un contrôle attentif des gaspillages en chaleur et en électricité. Depuis 2009, notre consommation globale d’énergie a ainsi diminué de 10%. Et, entre 2000 et 2016, la consommation d’énergie nécessaire à la fabrication d’un hectolitre de bière est passée de 40 kW à 25 kW. Ces résultats nous ont permis de réduire de manière significative notre empreinte carbone : entre 2002 et 2016, nos émissions de CO2 de combustion ont diminué de près de 50%, passant de 35 000 à 19 000 tonnes.

Nous menons également des actions pour réduire les consommations d’énergie des pasteurisateurs, lesquels génèrent 50% de la consommation thermique de la brasserie. 

 

La certification ISO 50001, un précieux outil de pilotage

Kronenbourg est la première brasserie du Groupe Carlsberg à avoir obtenu en septembre 2017 cette certification de management de la performance énergétique. Elle permettra, à partir de l’audit réalisé par Bureau Veritas, d’établir des indicateurs de suivi sur nos consommations d’électricité, de gaz, pour produire de la vapeur utilisée comme une énergie thermique lors du brassage, mais aussi d’eau. Elle va nous permettre, à partir de l’audit réalisé par Bureau Veritas, d’établir des indicateurs de suivi sur nos consommations. Nous nous sommes d’ores et déjà fixé pour objectif de réduire de 18% nos consommations d’électricité d’ici à 2022.

En savoir plus

Réduire notre empreinte amont et aval

Réduire notre empreinte amont et aval

Réduire notre empreinte carbone sur l'ensemble de la chaîne de valeur

Emballage

Emballage

Encourager les écogestes

Une double certification Cradle to Cradle pour la bière 1664

Une double certification Cradle to Cradle pour la bière 1664

Modèle idéal de l’économie circulaire